14-18Hebdo

14-18Hebdo

Exposition au Musée de la Légion d’honneur – Cent portraits pour un centenaire

(En face du Musée d’Orsay)

Bernadette Grandcolas – 11-12-2017

 

T055 Image1.jpg

 

Jusqu’au 21 février 2018, dans le cadre du centenaire de la Grande Guerre, le Musée expose des pastels réalisés par Eugène Burnand, représentant divers combattants alliés. Burnand (1850-1921) est un peintre suisse, qui a essentiellement réalisé des scènes religieuses et champêtres. Pour cette mission, il travailla à Paris lors du passage des troupes en permission. A Marseille et Montpellier, il s’intéressa aux troupes coloniales françaises et britanniques. La série s’appelle Alliés dans la guerre des nations, livre publié en 1922, avec une préface du Maréchal Foch.

 

T055 Image2.jpg

 

Exemples français

Les soldats représentés sont sous le commandement du Maréchal Foch, qui avait donné son accord pour que Burnand fasse également son portrait. La mort du peintre en 1921 l’empêcha de réaliser ce projet.

  

Il a réalisé 104 portraits, avec 57 soldats, 15 sous-officiers, 16 officiers, 4 aumôniers, 4 infirmières. Quarante étaient terminés en novembre 1918. Le peintre s’installait à Paris, près du Séminaire Saint-Sulpice, où étaient logées les troupes de passage. Pour les portraits des troupes coloniales françaises et des régiments britanniques, il se rendit à Marseille et à Montpellier. Les Américains lui ont proposé de passer un régiment en revue pour qu’il choisisse un modèle et le commandant d’un cuirassé japonais lui envoya le pus bel homme de son équipage …

  

(rédigé avec l’aide de la documentation du Musée)

 

T055 Image3.jpgT055 Image4.jpg

Variété des portraits présentés dans l’exposition

 

En plus de ceux qui sont présentés sur cette page, on trouve un sous-officier écossais, un tirailleur tonkinois, un spahi algérien, un soldat japonais, un adjudant polonais …

  

Tirailleur malgache : 41.000 Malgaches ont été recrutés par l’armée française à partir de 1916. Ils ont été surtout employés à construire des fortifications ou des tranchées.

 

T055 Image5.jpg

 

Sous-officier sikh : Les Sikhs pratiquent une religion qui leur interdit de se couper les cheveux : on les voit toujours avec un turban. On en compte plus de vingt millions en Inde.

 

T055 Image6.png



14/12/2017
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 305 autres membres