14-18Hebdo

14-18Hebdo

223e semaine de guerre - Lundi 4 novembre au dimanche 10 novembre 1918

LUNDI 4 NOVEMBRE 1918 - SAINT CHARLES BORROMEE - 1555e jour de la guerre

MARDI 5 NOVEMBRE 1918 - SAINT ZACHARIE - 1556e jour de la guerre

MERCREDI 6 NOVEMBRE 1918 - DEDICACE DES EGLISES DE FRANCE - 1557e jour de la guerre

JEUDI 7 NOVEMBRE 1918 - SAINTE LUCIE - 1558e jour de la guerre

VENDREDI 8 NOVEMBRE 1918 - SAINT GODEFROY - 1559e jour de la guerre

SAMEDI 9 NOVEMBRE 1918 - SAINT THEODORE - 1560e jour de la guerre

DIMANCHE 10 NOVEMBRE 1918 - SAINT ANDRE AVELLIN - 1561e jour de la guerre

Revue de presse

  • L'Argonne est complètement dégagée
  • L’Autriche a signé l’Armistice aux conditions imposées par l’Entente
  • Trente & Trieste occupées par les Italiens
  • Les Anglais à Mossoul
  • La Serbie libérée - Allemands et Autrichiens ont repassé le Danube
  • La situation s'aggrave en Autriche - Partout des émeutes se produisent
  • Les particularités de la grippe de 1918
  • Victorieuse attaque franco-britannique entre Valenciennes et Guise
  • Les Arméniens et les Turcs
  • La mort de l'Autriche
  • Les Italiens ont pris 300,000 prisonniers et 5,000 canons
  • Les femmes anglaises seront éligibles
  • La 75e victoire de Fonck
  • La santé du duc d’Orléans
  • Les parlementaires allemands sont en route
  • Les armées alliées continuent à traquer partout l'ennemi
  • Les Américains sont entrés à Sedan
  • La flotte allemande s'est révoltée
  • L'Allemagne connaît les conditions de l'armistice, et nos armées continuent à libérer le territoire. Le maréchal Foch refuse une suspension d'armes - L'ennemi a trois jours pour répondre
  • La Bavière se proclame en République
  • La débâcle allemande - Les socialistes exigent l'abdication immédiate
  • L'avance foudroyante des alliés brise les dernières velléités de résistance ennemie
  • La révolution en Allemagne - Guillaume II a abdiqué
  • La crise espagnole

 

Morceaux choisis de la correspondance

La correspondance de Georges et Marie Cuny s’arrête le 29 juin 1918 (aucune lettre n’a été retrouvée après cette date, à part quelques cartes adressées à leur fille Noëlle). Pour couvrir cette période du second semestre 1918, j’ai utilisé l’historique des faits dans le Journal des Marches et Opérations en 1918 du 260e Régiment d’Artillerie de Campagne et dans celui du 2e Groupe du même RAC (groupe dont Georges Cuny était le commandant). Ces documents nous permettent de continuer l’histoire (en tout cas militaire) d’un des protagonistes de la correspondance. Ces JMO sont disponibles sur Internet – Site « Mémoire des Hommes ».

 

Journal des Marches et Opérations - 260e RAC

 

 

4 nov.

 

 

Le P.C. du Régt se transporte à la ferme de Courjumelles où il fonctionne à partir de 5h30. Le matin et l’après-midi, le 1er g. fait des tirs de neutralisation sur des baties ennemies.

 

De 16h à 18h tirs de neutralisation du 1er g. pour appuyer l’attaque du corps de gauche (31e C.A) qui a lieu dans de bonnes conditions.

 

Dans la nuit, tout le personnel des 2e et 3e g. montent aux positions.

 

 

5 nov.

 

 

De 5h45 à 6h45, le 1er g. exécute des tirs de neutralisation sur des baties ennemies en vue d’appuyer l’attaque du corps de gauche, qui reprend à 5h45.

 

A 6h15, on apprend que l’ennemi bat en retraite. Les Allemands se sont repliés dans la nuit, contraints par l’attaque faite la veille au nord de Guise. La 47e D.I progresse sans rencontrer de résistance et s’empare bientôt de la ferme Louvry.

 

Les 2e et 3e g. reçoivent l’ordre de faire des reconnaissances sur la croupe à l’ouest de la Désolation et de s’y porter le plus rapidement possible. L’ennemi, continuant à battre en retraite, les 2e et 3e g. viennent cantonner le soir à Audigny où se trouvent des civils, les Allemands n’ayant pu les évacuer. Le 1er g. traverse l’Oise et met en batie vers 23h, dans les vergers à l’ouest de Monceau. Le P.C. du Régt fonctionne d’abord à Audigny, puis en fin de journée à Flavigny le Petit.

 

 

6 nov.

 

 

Les Allemands continuent leur retraite.

 

Les 2e et 3e g. traversent l’Oise dès la 1ère heure et sont en batterie à l’ouest de Monceau sur Oise pour 6h45. Dans l’après-midi les 3 g. font mouvement et viennent cantonner à Chigny. Le P.C. du Régt qui a fonctionné toute la matinée à Monceau s’installe le soir à Englancourt.

 

La 1ère ligne de notre infanterie le soir passe à l’E de Lerzy et de la forêt de Regnaval.

 

 

7 nov.

 

 

La progression de l’infanterie reprend le matin dès 7h30. Les groupes se portent en avant à Froidestrées et à Sommeron. Les Allemands ne pouvant évacuer assez vite leur matériel résistent le long de la voie ferrée de Hirson avec quelques mitrailleuses.

 

A partir de 15h le P.C. du Régt fonctionne à Froidestrées.

 

A 18h reçu l’ordre suivant : « Par ordre supérieur, aucun feu ne sera exécuté sur la ligne : La Flamengrie-Trélon au N., Froidestrées-Mondrepuis au sud. Cet ordre est valable dès réception et jusqu’à minuit ».

 

 

8 nov.

 

 

A 12h, le Régt est remis à la disposition de la 153e D.I : il attendra des ordres dans les cantonnements qu’il occupe actuellement. Le 3e groupe ne quittera ses positions qu’à 15h30. Auparavant il participe à une opération de la 47e D.I en neutralisant, de 14h30 à 15h, des mitrailleuses ennemies.

 

 

9 nov.

 

 

Reçu à 13h30 l’ordre de faire mouvement immédiatement. Le 260e RAC va cantonner à la Hérie la Viéville.

 

 

10 nov.

 

 

Les unités arrivent au cantonnement entre 6h et 10h.

 

 

 

Gravures du Petit Journal - Supplément illustré - 10/11/1918 (N° 1455)

 

Les organisateurs et le chef des armées polonaises - Le général ARCHINARD, chef de la mission polonaise - Le général CAPDEPOND, instructeur des troupes polonaises - Le colonel VACHOUX, chef d’état-major du général Archinard - Le général VIDALON, instructeur des troupes polonaises - Au centre, le général HALLER, commandant en chef

LPJ Illustre 1918-11-10 A.jpg
 

 

L’armée polonaise (photos)

LPJ Illustre 1918-11-10 C.jpg
 

L'armée polonaise

Groupe d'officiers polonais

Infanterie polonaise

Le général Haller prête serment au drapeau

Groupe de sous-officiers

Infirmiers polonais construisant des baraquements pour une ambulance

La messe. La musique et les soldats rendant les honneurs

Troupes polonaises rentrant au cantonnement

 

 

Thèmes qui pourraient être développés

  • Front - L'Argonne est complètement dégagée / Victorieuse attaque franco-britannique entre Valenciennes et Guise / Les armées alliées continuent à traquer partout l'ennemi / Les Américains sont entrés à Sedan / L'avance foudroyante des alliés brise les dernières velléités de résistance ennemie
  • L’Autriche a signé l’Armistice aux conditions imposées par l’Entente
  • Italie - Trente & Trieste occupées par les Italiens
  • Orient - Les Anglais à Mossoul
  • La Serbie libérée - Allemands et Autrichiens ont repassé le Danube
  • Autriche - La situation s'aggrave en Autriche - Partout des émeutes se produisent
  • Santé - Les particularités de la grippe de 1918
  • Autriche - La mort de l'Autriche
  • Les Italiens ont pris 300,000 prisonniers et 5,000 canons
  • Angleterre - Les femmes anglaises seront éligibles
  • Aviation - La 75e victoire de Fonck
  • Politique - La santé du duc d’Orléans
  • Armistice - Les parlementaires allemands sont en route
  • Allemagne - La flotte allemande s'est révoltée
  • L'Allemagne connaît les conditions de l'armistice, et nos armées continuent à libérer le territoire. Le maréchal Foch refuse une suspension d'armes - L'ennemi a trois jours pour répondre
  • La Bavière se proclame en république
  • Allemagne - La révolution en Allemagne - Guillaume II a abdiqué
  • Espagne - La crise espagnole
  • Les organisateurs et le chef des armées polonaises - Le général Archinard, chef de la mission polonaise - Le général Capdepond, instructeur des troupes polonaises - Le colonel Vachoux, chef d'état-major du général Archinard - Le général Vidalon, instructeur des troupes polonaises - Au centre, le général Haller, commandant en chef (Photos dans LPJ Sup)
  • L'armée polonaise (Photos dans LPJ Sup)
  • Religion - Fête religieuse - Dédicace des Eglises de France - 6 novembre


02/11/2018
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 323 autres membres