14-18Hebdo

14-18Hebdo

170e semaine de guerre - Lundi 29 octobre au dimanche 4 novembre 1917

LUNDI 29 OCTOBRE 1917 - SAINT HYACINTHE - 1184e jour de la guerre

MARDI 30 OCTOBRE 1917 - SAINT ALPHONSE RODRIGUEZ - 1185e jour de la guerre

MERCREDI 31 OCTOBRE 1917 - SAINT QUENTIN - 1186e jour de la guerre

JEUDI 1ER NOVEMBRE 1917 - TOUSSAINT - 1187e jour de la guerre

VENDREDI 2 NOVEMBRE 1917 - COMM. DES FIDELES DEFUNTS - 1188e jour de la guerre

SAMEDI 3 NOVEMBRE 1917 - SAINT HUBERT - 1189e jour de la guerre

DIMANCHE 4 NOVEMBRE 1917 - SAINT CHARLES BORROMEE - 1190e jour de la guerre

Revue de presse

-       Le repli italien sur l’Isonzo - L’attaque austro-allemande fut foudroyante et irrésistible

-       Les poursuites contre l'Action Française - Perquisitions chez MM. Léon Daudet et Charles Maurras

-       Repli général italien vers de nouvelles lignes de défense

-       Nancy de nouveau bombardé

-       L'emprunt de la Liberté dépasse cinq milliards de dollars

-       La défense de Petrograd

-       Les intrigues allemandes dans l'Amérique du sud

-       La crise espagnole - M. Maura appelé à former le cabinet

-       Le repli italien sur le Tagliamento accompli - La 3e armée, presque au complet, atteint cette ligne

-       Hertling chancelier

-       Les Anglais ont pris Bir-Seba

-       Les Allemands lâchent le Chemin des Dames

-       Le Kronprinz rejeté sur la rive nord de l'Ailette

-       L'attaque de Gaza - La première ligne enlevée par les troupes britanniques

 

Morceaux choisis de la correspondance

Hier grand branle-bas. Question l’armée d’Orient. Je croyais toujours pouvoir aller dans les Vosges, mais par contre ce sera autre chose. Faire une partie de canot sur le grand lac ne me sourit guère. Je préfère à tout encore le plancher des vaches.

29 octobre - Isidore Voinson (Armées - Automobiliste – Etat-major de la division- SP 161) à Mimi Cuny, sa patronne.- Ces quelques lignes pour vous donner de mes nouvelles qui sont bonnes pour le moment. Je suis toujours en bonne santé malgré mes bûches phénoménales que j’ai ramassées en faisant le motocycliste. Je suis de retour à l’auto du général comme second. Le travail ne manque pas, et je n’y grossis plus, mon stage à la moto m’a fait décoller aussi, voyager la nuit, bûcher, et en vitesse sans casse heureusement, continuer la liaison. Je ne regrette pas ce boulot. A présent c’est autre chose. Hier grand branle-bas. Question l’armée d’Orient. Sur le groupe de 22 que nous sommes, célibataires 9, mariés sans enfants et avec 1 ou 2 je suis le quinzième. Le premier départ est fixé pour la 1ère quinzaine de 9bre. Je croyais toujours pouvoir aller dans les Vosges, mais par contre ce sera autre chose. Faire une partie de canot sur le grand lac ne me sourit guère. Je préfère à tout encore le plancher des vaches. La pluie a cessé de tomber et voici les gelées. Tout va bien. On voit souvent les Fritz qui descendent escortés de cavaliers. Ce n’est qu’un morceau de boue, sans oublier les copains, jamais telle boue ne s’est vue.

 

 

Gravures du Petit Journal - Supplément illustré - 04/11/1917 (N° 1402)

LPJ Illustre 1917-11-04 A.jpg

Le général de Lardemelle

Le général de Lardemelle est de cette belle race des Français de Lorraine, qui donna tant de vaillants capitaines, tant de chefs illustres à nos armées. Il est originaire de Puxe (Moselle). Il commandait une des trois divisions de l’armée Mangin qui, l’année dernière, à pareille époque, reprit Vaux et Douaumont. Et il a, depuis le début de la guerre, rendu à la défense nationale les plus éminents services.

 

 

 

LPJ Illustre 1917-11-04 B.jpg

L’idylle aux pays reconquis

Les troupes anglaises qui se distinguent si vaillamment dans la bataille des Flandres n’ont pas conquis que des territoires, elles ont conquis les cœurs. Les populations leur marquent une profonde reconnaissance ; et nos alliés ont maintenant droit de cité dans tous les villages qu’ils ont arrachés au joug de l’ennemi ; ils trouvent place aussi aux foyers que leurs victoires ont rendus aux habitants ; et c’est ainsi que des idylles s’ébauchent et que l’amour fleurit parmi les ruines et prépare le renouveau.

 

 

Les instantanés de la guerre (photos)

LPJ Illustre 1917-11-04 C.jpg

Sur le front anglais - Un guetteur de 1re ligne à l'affût

Poste téléphonique en 1re ligne

Un ingénieux périscope fixé au bout de la baïonnette

Différents types de massues ferrées autrichiennes

Casse-tête allemand trouvé au Chemin des Dames

Devant les halles d'Ypres

La soupe en 1re ligne

En Macédoine - La rue principale de Banitza

Dans un boyau après un tir

Une partie de football, au voisinage du front

Camp russe à Salonique - La garde du drapeau

En Champagne - Organisation de défenses dans un boyau

 

 

Thèmes qui pourraient être développés

  • Italie - Le repli italien sur l’Isonzo - L’attaque austro-allemande fut foudroyante et irrésistible - Repli général italien vers de nouvelles lignes de défense
  • Presse - Les poursuites contre l'Action Française - Perquisitions chez MM. Léon Daudet et Charles Maurras
  • Nancy de nouveau bombardé
  • Finance - L'emprunt de la Liberté dépasse cinq milliards de dollars
  • Russie - La défense de Petrograd
  • Espagne - La crise espagnole - M. Maura appelé à former le cabinet
  • Allemagne - Hertling chancelier
  • Palestine - Les Anglais ont pris Bir-Seba
  • Chemin des Dames - Les Allemands lâchent le Chemin des Dames
  • Palestine - L'attaque de Gaza - La première ligne enlevée par les troupes britanniques
  • Le général de Lardemelle - Nos grands chefs (Portrait dans LPJ Sup)
  • L'idylle en pays reconquis (LPJ Sup)
  • Dunkerque (LPJ Sup)
  • Les instantanés de la guerre (Photos dans LPJ Sup)
  • Conseils pratiques - Vivre en paix avec soi-même et les autres (LPJ Sup)
  • Religion - Fête religieuse - Toussaint - 1er novembre
  • Religion - Fête religieuse - Commémoration des Fidèles Défunts - 2 novembre


27/10/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 279 autres membres