14-18Hebdo

14-18Hebdo

Ephémérides de l'occupation 1914-1918 (Louise Bonte) 1/4 : 1914

En 1914, le Nord est en zone d'occupation. A Roubaix, Louise Bonte, 21 ans, se porte volontaire comme ambulancière. Son père, industriel, a créé une entreprise de négoce de laine. Elle a trois frères. Félix, qui mourra en bas âge. Pierre, mon père, 18 ans en 1914, est envoyé à Leeds (Angleterre) pour faire des études de textile ; en 1915, il est mobilisé à Bergerac, puis envoyé au front sur la Somme et au Chemin des Dames. Le plus jeune Adrien, 16 ans en 1914, attend sa mobilisation.

Document transmis par Michel Bonte, son neveu - 05/09/2014

  

1914

15 octobre

Les troupes allemandes entrent dans Roubaix, musique en tête et occupent la ville : prennent possession de l'Hôtel de ville, de la gare, de la poste.

L'heure allemande devient l'heure officielle.

Pas de journaux ; les habitants doivent être rentrés chez eux à 9 h. (heure allemande).

On ne peut sortir de la commune sans laissez-passer de la Kommandantur.

Des proclamations sont affichées.

16 octobre

Nouvelles affiches : réquisition des armes et des automobiles ; nous avons mis les nôtres en lieu sûr.

(beaucoup de lignes illisibles dues à la moisissure)

24 octobre

Convoi de blessés français que les Allemands ont fait prisonniers et dirigent vers Lille.

A Tourcoing, nous rencontrons, au milieu d'un groupe de blessés allemands, deux Français ; plus loin une centaine de soldats anglais ; les coups et les vociférations des sauvages arrêtent le mouvement de sympathie.

Pendant des semaines, on voit passer d'interminables convois de ravitaillement, des caissons, des canons, des soldats. Le canon tonne nuit et jour. Malgré les efforts des Allemands pour nous démoraliser, la confiance dans la victoire et dans une prompte délivrance reste inébranlable.

Le Kaiser est passé à Lille et dans la région.

Et maintenant demande d'ouvriers. Très peu de lâches heureusement ; mais devant ce peu d'empressement, les Allemands font des rafles dans les rues et emmènent de force des hommes, soi-disant pour réparer les routes, en réalité pour faire des tranchées et enterrer les morts.

1er novembre

Un aéroplane allié ! Les Allemands tirent, une balle ricoche contre un mur, mais sans force.

3 novembre

Les Allemands amènent des blessés à Ségur (pensionnat de jeunes filles à Roubaix tenu par les Dames de St Maur), il y a une trentaine d'Anglais blessés aux environs d'Ypres, du Quesnoy, de Comines, etc.

14 novembre

Invasion de la maison par un général de division et son état-major, il leur faut chambres, bureau, "Kasino" ; le drapeau allemand flotte sur la maison ; c'est un va-et-vient continu d'autos et de soldats.

15 novembre

Départ des envahisseurs.

16 novembre

Tous les blessés sont partis pour l'Allemagne ; seuls les Anglais restent, quelques semaines, après ils sont transportés à
Saint-Louis, avec les autres Anglais et Français encore à Roubaix. Saint-Louis devient l'ambulance "ennemie" : de là, ils sont dirigés par groupes vers l’Allemagne.

Parlons des réquisitions : déclaration de tous les stocks de marchandises : laines, cotons, tissus, bois, etc. doit être faite à l'autorité allemande qui les consigne et les fait enlever quand bon lui semble. Le vin est l'objet d'un service particulier : des soldats de la Landsturm descendent dans les caves ; chez nous, leurs "nicht, nicht, nicht" nous avertissent que notre lot ne les intéresse pas, nous ne leur en avions pas laissé assez.

27 novembre

Nous avons à loger deux hommes de la Landsturm, des Bavarois.

Et maintenant... une infirmière !

2 décembre

L'allemande s'en va avec toute la compagnie d'hommes et de femmes du service sanitaire.

23 décembre

De nouveau, il arrive des blessés à Roubaix, me voilà encore convoquée à Ségur.

Tristes jours de fête : matériellement rien ne manque, sauf le charbon qui a été rare un moment, mais ce qui est pénible, c'est d'être ainsi prisonniers : pas de nouvelles, ni lettres, ni journaux, seulement le "Bien public" de Gand.

A suivre…

La semaine prochaine : année 1915 (2/4)



12/09/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 327 autres membres