14-18Hebdo

14-18Hebdo

31e semaine de guerre - Lundi 1er mars au dimanche 7 mars 1915

 

LUNDI 1ER MARS 1915 - SAINT AUBIN - 211e jour de la guerre

MARDI 2 MARS 1915 - SAINT JACOB - 212e jour de la guerre

MERCREDI 3 MARS 1915 - SAINT MARIN - 213e jour de la guerre

JEUDI 4 MARS 1915 - SAINT CASIMIR - 214e jour de la guerre

VENDREDI 5 MARS 1915 - SAINT THEOPHILE - 215e jour de la guerre

SAMEDI 6 MARS 1915 - SAINTE COLETTE - 216e jour de la guerre

DIMANCHE 7 MARS 1915 – OCULI - 217e jour de la guerre

Revue de presse

-       Le bombardement des Dardanelles - Les opérations de la flotte franco-anglaise - La destruction des forts - La consternation à Constantinople, on s'attend à de graves événements dans les Balkans

-       L'Angleterre et la France arrêteront sur mer toutes les marchandises destinées à l'Allemagne, expédiées d'Allemagne ou possédées par des Allemands - Les navires neutres n'ont pas besoin d'être convoyés

-       Les succès russes - L'offensive allemande définitivement enrayée - 2 corps allemands en déroute

-       Vers Constantinople, la flotte alliée à deux milles de la ville des Dardanelles

-       La victoire de Prasnysz - Le front allemand est enfoncé - Les Russes font plus de 10 000 prisonniers

-       Un taube survole Gérardmer

-       Etat précaire des finances austro-allemandes

-       Les Russes poursuivent leurs succès - ils occupent Stanislaw

-       Un sous-marin allemand, le U.-8 coulé

-       La Grèce interviendrait dans le conflit européen

-       Un rapport officiel dit que l'Allemagne est à la veille de la famine

-       Démission de M. Venizélos

Morceaux choisis de la correspondance

Patience, voici le printemps, espérons qu’on va en finir.

1er mars - Paul Cuny (Epinal) à Georges Cuny, son frère.- Je vais beaucoup mieux grâce aux soins dévoués de mes deux médecins et il ne m’en restera rien. Pas un mot n’est-ce pas à Lausanne. Dans quinze jours je retournerai aux usines. J’éprouve de nouveaux ennuis dans nos usines et ce matin on me mobilise le restant de mes contremaîtres à Laveline : je ne sais plus comment je vais faire. Nous sommes cependant très pressés surtout pour l’armée. En Russie aussi la mobilisation commence à nous toucher surtout pour le tissage (contremaîtres et surveillants). Mais patience, voici le printemps, espérons qu’on va en finir.

 

2 mars - Adrien Molard (Nancy) à Georges Cuny, son beau-frère.- J’ai été très heureux de lire ton aimable lettre du 20 février ; je voulais attendre pour te répondre d’avoir tous les renseignements sur le nouveau tissu ; mais il me manque encore les conditions de paiement que Gauvain a omis de me donner : ce sont probablement les conditions des Vosges, car le tissu est vendu à Boussac et sera gratté à la Blanchisserie de Thaon. Le prix de vente est de 36. La trame 11 nous est facturée 2f29. Ce zéphir se fait en 14*13 85 centim. Chaîne 28 trame 11. Paul fait préparer de la trame 11 jumel qui donne un plus beau tissu, devant mieux se gratter. Le tissage versera à la Vologne la plus-value donnée par Boussac pour l’emploi de cette trame jumel, de sorte que sa marge restera la même avec l’un ou l’autre fil. Les ouvriers conduisent toujours leurs 4 métiers, dont un avec ce gros fil. Je ne sais encore si on pourrait mettre 2 métiers de zéphir et 2 de calicot. En tout cas rien ne presse, car la production est limitée par la fourniture du fil de couleur qui est assez lente. A certains moments des ouvriers ont conduit jusqu’à 6 et 7 métiers sans que la production s’en ressente ; et puis à midi, on laissait marcher la turbine de sorte que les ouvriers qui restent là pour manger travaillaient après avoir déjeuné.

 

J’ai eu hier la visite de Gustave venu à la Faculté au sujet d’une session spéciale de baccalauréat : il voulait se renseigner pour son fils Jean.

 

2 mars - Mauroy (Armées - Senozan - Saône et Loire), blessé, à Georges Cuny.- Je suis guéri et je quitte l’hôpital samedi. Mais je continue à boiter et je fatigue surtout beaucoup à marcher. Aussi j’ai accepté le mois de convalescence qu’on m’a offert car je n’aurais pas pu reprendre convenablement mon service.

 

Baudère est en bonne voie de guérison mais il en a encore pour très longtemps. Il a eu de la chance d’en réchapper car il a eu le tétanos.

 

Gravures du Petit Journal - Supplément illustré - 07/03/1915 (N° 1263)

LPJ Illustre 1915-03-07 A.jpg

La crise économique en Allemagne - Emeute de femmes à Berlin

Les Allemands, las de mal manger, vont-ils commencer à se fâcher ? L’émeute qui vient de se produire à Berlin, aux bâtiments municipaux de Scheneberg, est un indice. Le fait, en tous cas, est indiscutable. Une vente de pommes de terre avait été organisée par la municipalité. Des milliers de pauvres femmes et d’enfants attendirent pendant des heures sous la pluie qui tombait à verse. Finalement un fonctionnaire annonça que seulement ceux qui auraient payé leurs impôts pourraient obtenir des pommes de terre. Les femmes se précipitèrent alors chercher leurs quittances, mais à leur retour on leur dit que seulement celles qui avaient obtenu une carte des autorités pourraient recevoir des pommes de terre. Cette déclaration rendit la foule furieuse ; elle se rua sur les gardes et se précipita dans les bâtiments municipaux, qu’elle mit complètement à sac.

 

 

LPJ Illustre 1915-03-07 B.jpg

Comment ils traitent les prisonniers - Soldats russes marqués au fer rouge

Nous signalions la semaine dernière le traitement barbare infligé par les Allemands à des volontaires grecs servant dans l’armée française et faits prisonniers par eux. Voici pis encore. Des témoins, dignes de foi, racontent que les Allemands marquent au fer rouge les prisonniers de guerre russes, comme les éleveurs ont l’habitude de faire avec leurs bestiaux. Les poinçons dont ils se servent portent en relief cette inscription : « Kriegsgefangener, 1914 » (Prisonnier de guerre, 1914). Elle est imprimée sur la chair grésillante des malheureux soldats russes en captivité. C’est, disent les Allemands, une mesure que nous prenons pour rendre les évasions plus difficiles.

 

Thèmes qui pourraient être développés

  • Les Balkans
  • La Grèce interviendrait dans le conflit européen - Démission de Mr Venizélos
  • Les atrocités allemandes dans les Flandres
  • Le blocus
  • Industrie - En Russie la mobilisation commence à nous toucher
  • Antivari bombardé par les Autrichiens
  • La crise économique en Allemagne - Emeute de femmes à Berlin (LPJ Sup)
  • Comment ils traitent leurs prisonniers - Soldats russes marqués au fer rouge par les Allemands (LPJ Sup)
  • Conseils pratiques - Destruction des poux, dysenterie et diarrhée du nourrisson (LPJ Sup)
  • Religion - Fête religieuse - Oculi


27/02/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 328 autres membres