14-18Hebdo

14-18Hebdo

220e semaine de guerre - Lundi 14 octobre au dimanche 20 octobre 1918

LUNDI 14 OCTOBRE 1918 - SAINT CALIXTE - 1534e jour de la guerre

MARDI 15 OCTOBRE 1918 - SAINTE THERESE - 1535e jour de la guerre

MERCREDI 16 OCTOBRE 1918 - APPARITION DE ST MICHEL - 1536e jour de la guerre

JEUDI 17 OCTOBRE 1918 - BIENHEUREUSE MARGUERITE MARIE - 1537e jour de la guerre

VENDREDI 18 OCTOBRE 1918 - SAINT LUC, EVANGELISTE - 1538e jour de la guerre

SAMEDI 19 OCTOBRE 1918 - SAINT PIERRE D’ALCANTARA - 1539e jour de la guerre

DIMANCHE 20 OCTOBRE 1918 - SAINT JEAN DE KENTY - 1540e jour de la guerre

Revue de presse

  • Laon & La Fère sont pris - Les deux villes sont largement dépassées vers le nord-est
  • Les Serbes ont pris Nich
  • La grippe
  • Le sort de l'ex-tsarine et de ses filles
  • La distribution des prix au Conservatoire
  • Victorieuse offensive alliée en Belgique - Prise de Roulers
  • Retraite possible de Guillaume II, Hindenburg, Ludendorff, etc.
  • La Turquie se déclare obligée à une paix séparée
  • Toute la Macédoine orientale est aux mains des Grecs
  • Les armées alliées ont enlevé Menin et progressé jusqu'aux abords de Courtrai
  • Le président Wilson répond « non » à l'Allemagne : "Les conditions de l'armistice doivent être laissées au jugement des conseillers militaires"
  • Le ravitaillement de Paris - Nous aurons bientôt des pommes de terre
  • L'avance des armées alliées en Belgique - Les Anglais sont dans Courtrai
  • Le grand-duc Nicolas aurait été fusillé cette nuit
  • Après la réponse américaine, amertume et découragement en Allemagne
  • Un nouvel attentat contre Lénine
  • Lille délivrée - Ostende et Douai aux mains des Anglais - La cavalerie aux portes de Bruges
  • La débâcle allemande
  • Mesures préventives contre la dysenterie
  • Roubaix et Tourcoing occupés et dépassés - Les troupes belges aux abords de Bruges
  • La fin de l'Autriche - Un manifeste de Charles 1er - La transformation de l’Autriche en état confédéré
  • Les Anglais à Denain
  • Les Belges ont atteint la frontière hollandaise
  • Le président Wilson répond à l'Autriche par une fin de non-recevoir

 

Morceaux choisis de la correspondance

La correspondance de Georges et Marie Cuny s’arrête le 29 juin 1918 (aucune lettre n’a été retrouvée après cette date, à part quelques cartes adressées à leur fille Noëlle). Pour couvrir cette période du second semestre 1918, j’ai utilisé l’historique des faits dans le Journal des Marches et Opérations en 1918 du 260e Régiment d’Artillerie de Campagne et dans celui du 2e Groupe du même RAC (groupe dont Georges Cuny était le commandant). Ces documents nous permettent de continuer l’histoire (en tout cas militaire) d’un des protagonistes de la correspondance. Ces JMO sont disponibles sur Internet – Site « Mémoire des Hommes ».

 

Journal des Marches et Opérations - 260e RAC

 

 

13-16 oct.

 

 

Le Régt fait mouvement.

 

 

17 octobre

 

 

Dans l’après-midi, le Régt fait étape et vient bivouaquer dans le bois de Frières. Le P.C. du Régt s’installe dans la Maison du Garde près de Vouël, 2 km N de Noureuil.

 

Reçu ordre de constituer immédiatement le Régt sur de nouvelles bases par suite du trop grand déficit en chevaux.

 

 

18 octobre

 

 

Dès la 1ère heure, les 2 baties, le personnel et le matériel à laisser en arrière sont rassemblés à Mennessis sous les ordres du S/Lieut. Nourrissat. Les groupements vont faire leur plein de munitions à Ugny le Gay. Le chef d’escadron Allemandet part en reconnaissance dans la région N. de Vendeuil, la future zone d’action de la D.I étant comprise entre Moy (inclus) et la moitié N. de Vendeuil (inclus). Du P.C. du Colonel Cdt le 6e tirailleurs (fort de Vendeuil) on apprend que l’ennemi se replie. Les éléments avancés d’infanterie progressent sans rencontrer de résistance. A 8h30 Choigny est à nous.

 

Le chef d’escadron Cuny rentre de permission et prend le commandement provisoire du 260e RAC.

 

 

19 octobre

 

 

Dans la nuit du 18 au 19, le Régt fait mouvement, traverse l’Oise à Vendeuil et se trouve pour 6h aux positions de rassemblement suivantes : sortie N. de Hamégicourt, sortie E. de Brissy, sortie N. de Brissay Choigny.

 

A 8h30, les groupes sont en position : à l’ouest de la cote 110, S.E. de Séry les Mézières, E. de la cote 116, ouest de Renansart.

 

Dans la soirée notre infanterie est arrêtée devant la ligne : ouest de Villers le Sec – cote 129 – Est de Fay le Noyer.

 

Le 2e g. se déplace et prend position au S.O de Surfontaine. Le P.C. du Régt s’installe à 1 500 m O. de Surfontaine.

 

Au cours de la recherche d’un P.O avancé, le chef d’escadron Turaud est blessé dans la région lombaire droite et évacué.

 

 

20 octobre

 

 

 7h30, attaque de Villers le Sec. Le Régt fait un tir de concentration sur les tranchées à l’ouest du village : l’opération ne réussit pas. Attaque dans l’après-midi, sans résultat également. Ces deux attaques sont arrêtées par les mitrailleuses de la cote 119.

 

Le Lt colonel Coléno rentre de permission et reprend le commandement du Régt. Le S/Lieutt Consigny est évacué pour grippe.

 

 

 

Gravures du Petit Journal - Supplément illustré - 20/10/1918 (N° 1452)

Le brigadier-général Benjamin S. Foulois - Commandant l’aviation américaine

 LPJ Illustre 1918-10-20 A.jpg

 

Carte du front - L’Argonne - Reims à Verdun (pour suivre l’offensive franco-américaine)

 LPJ Illustre 1918-10-20 B.jpg

 

Thèmes qui pourraient être développés

  • Front - Laon & La Fère sont pris - Les deux villes sont largement dépassées vers le nord-est / Victorieuse offensive alliée en Belgique - Prise de Roulers / L'avance des armées alliées en Belgique - Les Anglais sont dans Courtrai / Lille délivrée - Ostende et Douai aux mains des Anglais - La cavalerie aux portes de Bruges / Roubaix et Tourcoing occupés et dépassés - Les troupes belges aux abords de Bruges / Les Anglais à Denain / Les Belges ont atteint la frontière hollandaise
  • Santé - La grippe
  • Russie - Le sort de l'ex-tsarine et de ses filles
  • Arts et culture - La distribution des prix au Conservatoire
  • Allemagne - Retraite possible de Guillaume II, Hindenburg, Ludendorff, etc.
  • La Turquie se déclare obligée à une paix séparée
  • Armistice - Le président Wilson répond à l'Allemagne : "Les conditions de l'armistice doivent être laissées au jugement des conseillers militaires" - Après la réponse américaine, amertume et découragement en Allemagne
  • Paris - Le ravitaillement de Paris - Nous aurons bientôt des pommes de terre
  • Russie - Le grand-duc Nicolas aurait été fusillé cette nuit / Un nouvel attentat contre Lénine
  • La fin de l'Autriche - Un manifeste de Charles 1er - La transformation de l’Autriche en état confédéré
  • Le brigadier-général Benjamin S. Foulois, commandant l'Aviation américaine (Portrait dans LPJ Sup)
  • Les cités reconquises : Saint-Quentin - Cambrai (LPJ Sup)
  • Carte du front - L'Argonne (Carte dans LPJ Sup)
  • Conseils pratiques - Organiser des réceptions (LPJ Sup)
  • Religion - Fête religieuse - Apparition de Saint Michel - 16 octobre


12/10/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 326 autres membres