14-18Hebdo

14-18Hebdo

180e semaine de guerre - Lundi 7 janvier au dimanche 13 janvier 1918

LUNDI 7 JANVIER 1918 - SAINT JULIEN - 1254e jour de la guerre

MARDI 8 JANVIER 1918 - SAINTE GUDULE - 1255e jour de la guerre

MERCREDI 9 JANVIER 1918 - SAINT HONORE - 1256e jour de la guerre

JEUDI 10 JANVIER 1918 - SAINT MARCIEN - 1257e jour de la guerre

VENDREDI 11 JANVIER 1918 - SAINT HYGIN - 1258e jour de la guerre

SAMEDI 12 JANVIER 1918 - SAINT ARCADE - 1259e jour de la guerre

DIMANCHE 13 JANVIER 1918 - BAPTEME DE N.-S. - OCT. DE L’EPIPH. - 1260e jour de la guerre

Revue de presse

-       Les pourparlers de Brest-Litovsk - Les empires centraux retirent leurs propositions de paix générale

-       L'ordre semble rétabli en Espagne

-       La Haute-Cour et M. Malvy

-       25,000 soldats allemands en révolte

-       Le dépit allemand - Violentes attaques des Pangermanistes contre M. Kuhlmann

-       Le message du président Wilson - Les quatorze conditions de la paix du monde - "Tout le territoire français devra être libéré et les parties envahies devront être entièrement restaurées... Le tort fait à la France par la Prusse en 1871, en ce qui concerne l'Alsace-Lorraine, devra être réparé"

-       Les stocks de farine sont suffisants pour l'alimentation normale de Paris

-       L'évacuation de la Perse par les troupes russes et turques

-       Campagne antiannexionniste de Maximilien Harden

-       La conférence de Brest-Litovsk - L'armistice serait prolongé d'un mois

 

Morceaux choisis de la correspondance

7 janvier - JMO 260e RAC/2e groupe.- Cantonnement à Séraucourt (24e et E-M) / à Rignaucourt (25e) / à Issoncourt (26e).

 

8 janvier - JMO 260e RAC/2e groupe.- Cantonnement à Belleray (24e et E-M) / à Champ le Gaille et Landrecourt (25e et 26e).

 

9 janvier - JMO 260e RAC/2e groupe.- Reconnaissance aux positions du Bois de la Biche. P.C au « dépôt », 50m sud du fort de Douaumont. Relève (au 57e R.A.C., 1ère, 2e, 3e batteries) d’une section de chaque batterie.

 

Tu n’as pas idée de la façon dont le terrain est bouleversé de tous côtés.

10 janvier - LUI.- Enfin nous sommes arrivés en secteur et en sommes bienheureux, car réellement nous avons été un peu fatigués par ces rudes étapes sans nous arrêter un seul jour. Malheureusement nous ne sommes pas très bien. Le service d’abord est dur, car le secteur est agité et l’infanterie très nerveuse et, craignant toujours des attaques boches, demande beaucoup de vigilance à ses artilleurs. Mon PC est dans un ancien abri à munitions d’un fort très célèbre. Nous sommes là dedans une vingtaine. On y dort et on y mange, on y fait des paperasses et, comme il y a toujours quelques poilus et même quelques officiers qui ronflent, il faut attendre quelques jours avant d’y être habitué et de pouvoir bien dormir. Nos batteries ne sont pas mieux mais il est vrai qu’on ne reste dans ces positions en général qu’un mois et puis il ne faut pas se plaindre quand on a été au repos dans un bon lit pendant deux mois.

 

Bien entendu le sol est couvert de neige. Tu n’as pas idée de la façon dont le terrain est bouleversé de tous côtés. Lorsque le dégel va venir, je crois qu’on va bien patauger et comme il faut aller de trous d’obus en trous d’obus cela va être fatigant. Nous avons eu de la chance qu’il neige pendant notre relève, car nos chevaux ont quand même eu moins de mal que s’il y avait eu de la boue et puis surtout les boches ne nous ont pas vus et nous ont laissés tranquilles.

 

J’ai reçu quelques-unes de tes lettres mais pas toutes certainement. Notre Dédé n’avait pas réussi ses devoirs de latin. Mr Melchior verra ainsi qu’il ne faut pas aller trop vite. J’attends une bonne lettre de toi aujourd’hui.

 

10 janvier - JMO 260e RAC/2e groupe.- Les échelons occupent l’emplacement du Camp St Airy (N. de Belrupt).

 

11 janvier - JMO 260e RAC/2e groupe.- Relève de la 2e section.

 

J’ai été hier au fort célèbre et ai été très étonné de constater qu’il n’avait pas du tout été démoli et que le béton avait tenu. Tout autour évidemment ce n’est que trous d’obus et des trous qui comptent je t’assure, car les Allemands avaient employé leur 400 pour réduire le fort.

12 janvier - LUI.- Les courriers sont un peu en retard tous ces temps-ci et je ne reçois qu’aujourd’hui ta lettre du 4. Je suis content que vous ayez fait bon voyage à Cornimont. D’ailleurs avec la grosse voiture je serai plus tranquille, car elle est certainement en bon état et puis j’espère que vous prendrez toujours Faron, car tu ne pourrais pas remettre de pneu toute seule. Je crois bien que tu auras fait tous tes emballages en pure perte. Si les boches avaient l’intention d’attaquer, ils l’auraient fait avant. Maintenant il n’est plus temps. Ici c’est complètement bondé de troupes et cela doit être de même partout. Ils ne passeront pas. D’ailleurs quand on voit par ici comme le terrain a été bouleversé, comme tout a été détruit et quand on pense qu’avec tous les moyens qu’ils avaient employés ils n’ont pas pu passer, on est complètement rassuré. J’ai été hier au fort célèbre et ai été très étonné de constater qu’il n’avait pas du tout été démoli et que le béton avait tenu. Tout autour évidemment ce n’est que trous d’obus et des trous qui comptent je t’assure, car les Allemands avaient employé leur 400 pour réduire le fort.

 

Nous sommes à peu près installés et en somme, à condition que les boches ne nous réveillent pas comme cette nuit, nous finirons par nous y plaire. Cela me fait penser au début de la guerre quand on vivait un peu comme les hommes, nous trouverons d’autant plus de plaisir dans nos cantonnements de repos.

 

Tu serais bien gentille lorsque tu pourras trouver du tabac Maryland de m’en envoyer un peu. A ce point de vue nous avons toujours autant de mal de nous ravitailler. Pour le reste cela va à peu près, bien que nos hommes aient manqué de vin pendant deux jours, ce qui ne les amuse pas tu les connais, d’autant plus qu’ils étaient très fatigués et qu’ils tiennent avant tout à leur pinard.

 

Tu diras aux enfants que je compte absolument sur eux pour mieux travailler. Ils savent que leur papa y tient et ils doivent faire tout leur possible pour lui faire plaisir. Embrasse-les bien pour moi.

 

Du 12 janvier au 11 mars - JMO 260e RAC/2e groupe.- Le groupe dont la zone d’action est le Ss secteur 2 Bois (droite du secteur des Chambrettes) exécute presque quotidiennement des barrages et des C.P.O. La plupart des barrages sont exécutés sous de violents bombardements ennemis.

 

 

Gravures du Petit Journal - Supplément illustré - 13/01/1918 (N° 1412)

LPJ Illustre 1918-01-13 A.jpg

Le départ de « Sammy »

 

La rééducation des mutilés (photos)

 

LPJ Illustre 1918-01-13 C.jpg

La rééducation des mutilés

- Forgerons au travail

- Forgerons au travail

- Virtuose, malgré la perte de la main droite

- Mutilé dactylographe

- Le serrurier (cette pince, qui ressemble à celle du homard, permet des besognes très délicates)

- Des menuisiers qui travaillent fort bien avec un seul bras (la "pince universelle" permet à l'ouvrier mutilé d'accomplir tous les travaux de son métier)

- Des menuisiers qui travaillent fort bien avec un seul bras (la "pince universelle" permet à l'ouvrier mutilé d'accomplir tous les travaux de son métier)

- Grâce à leurs mains mécaniques, ces mutilés n'ont besoin d'aucune aide pour manger et boire

 

 

Cordonniers et sabotiers du front (photos)

LPJ Illustre 1918-01-13 D.jpg

Cordonniers et sabotiers du front

- Creusage des semelles de bottes de tranchées à la "gougeuse"

- Montage sur forme des sabots-galoches

- Finissage des semelles en bois à la meule d'émeri

- Préparation des dessus des sabots-galoches

- Cordonniers au cantonnement de repos

- Classement, par pointures, des chaussures retour du front

- Montage des bottes de tranchées

- Soldat réserviste préparant les semelles en bois

- Appareillage des brodequins, retour du front

- Graissage des chaussures, retour du front

- Soldats R.A.T. occupés, dans une forêt, à fabriquer des sabots pour l'armée

- Imperméabilisation des bottes de tranchées, une fois cousues et clouées

 

 

Thèmes qui pourraient être développés

  • Russie - Les pourparlers de Brest-Litovsk - Les empires centraux retirent leurs propositions de paix générale - L'armistice serait prolongé d'un mois
  • Espagne - L'ordre semble rétabli en Espagne
  • Allemagne - 25,000 soldats allemands en révolte
  • Etats-Unis - Le message du président Wilson - Les quatorze conditions de la paix du monde - "Tout le territoire français devra être libéré et les parties envahies devront être entièrement restaurées... Le tort fait à la France par la Prusse en 1871, en ce qui concerne l'Alsace-Lorraine, devra être réparé"
  • Paris - Les stocks de farine sont suffisants pour l'alimentation normale de Paris
  • Perse - L'évacuation de la Perse par les troupes russes et turques
  • Les mobilisés agricoles des classes 89, 90 et 91
  • Alcool - Les soldats et leur pinard
  • La rééducation des mutilés (Photos dans LPJ Sup)
  • Cordonniers et sabotiers du front (Photos dans LPJ Sup)
  • Conseils pratiques - La couperose (LPJ Sup)
  • Religion - Fête religieuse - Baptême de Notre-Seigneur - 13 janvier
  • Religion - Fête religieuse - Octave de l’Epiphanie - 13 janvier


05/01/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 293 autres membres