14-18Hebdo

14-18Hebdo

167e semaine de guerre - Lundi 8 octobre au dimanche 14 octobre 1917

LUNDI 8 OCTOBRE 1917 - SAINTE BRIGITTE - 1163e jour de la guerre

MARDI 9 OCTOBRE 1917 - SAINT DENIS L’AREOPAGITE - 1164e jour de la guerre

MERCREDI 10 OCTOBRE 1917 - SAINT FRANCOIS DE BORGIA - 1165e jour de la guerre

JEUDI 11 OCTOBRE 1917 - SAINTE FOY - 1166e jour de la guerre

VENDREDI 12 OCTOBRE 1917 - SAINT SERAPHIN - 1167e jour de la guerre

SAMEDI 13 OCTOBRE 1917 - SAINT EDOUARD - 1168e jour de la guerre

DIMANCHE 14 OCTOBRE 1917 - SAINT CALIXTE - 1169e jour de la guerre

Revue de presse

-       Le sous-marin allemand "U-293" s'évade du port de Cadix - Un Etat dans l'Etat

-       Nouvelle crise de politique intérieure en Allemagne

-       La rupture du Pérou et de l'Uruguay avec l'Allemagne produit une vive satisfaction au Brésil

-       Avance anglo-française au nord-est d'Ypres

-       Les crimes contre la Patrie - L’affaire Bolo

-       Les intrigues allemandes au Maroc

-       Nouvelle attaque britannique au nord-est d'Ypres

-       Le retour du roi à Madrid

-       Les mutineries dans la flotte allemande

-       "L'Action Française" reparaît demain

-       Tirpitz l'homme néfaste

-       La crise du charbon de l'Allemagne du sud

 

Morceaux choisis de la correspondance

Fasse le ciel que tu dises vrai, quant aux éventualités de paix. Quelle joie si c’était vrai !

8 octobre - Maurice Boucher (Armées) à Mimi Cuny, sa sœur.- Je te remercie de ta longue lettre si pleine de détails de toutes sortes. Ce que tu me dis relativement à l’affaire Lili Nicolas, fiancé x m’effraie, et me renforce encore, s’il est possible, dans mon idée d’éducation simple et sérieuse de nos enfants. Drôle de mentalité que de charger un tiers comme intermédiaire dans une affaire aussi fâcheuse et aussi délicate. Il faut qu’on soit bien certain du dévouement discret du tiers en question.

  

Je regrette pour Maman que notre jeune et intervenante sœur ne se soit pas décidée à venir dans les Vosges. Elle ne serait pas allée à Luchon qu’il n’y aurait que demi mal, mais étant donné qu’elle a pu quitter « mon Paul » pour aller faire l’intéressante dans une station à la mode, elle pourrait bien en faire autant au profit de sa chère maman et du pays où elle est née et où elle a été élevée. Mais il n’y a plus rien chez elle de Mademoiselle Boucher ; c’est une L.J. renforcée. C’est dommage. Serrons-nous bien les uns contre les autres, ma chère grande sœur, et considère ma femme comme ta vraie sœur. Que tes enfants et les miens s’aiment tendrement, c’est mon vœu le plus cher.

 

Si Paul demande un nouveau quart pour Dedovo, penses-tu que je puisse demander à maman de m’en prêter le montant à 6%. Je n’ai rien de disponible ou presque rien. Veux-tu en parler à Thérèse ? Si Maman pouvait me prêter à 6, elle ne perdrait rien et moi non plus. Je la rembourserais au fur et à mesure de mes disponibilités. N’en parle à Maman que si tu sens que ça pourra se faire : je ne voudrais pas lui demander quelque chose qui l’ennuie. D’un autre côté je ne voudrais pas profiter du moratorium, et ce serait très fâcheux si j’étais obligé de vendre de mes valeurs qui toutes ou presque se trouvent en dessous du prix d’achat !!! Pauvre moi.

   

Pour la barrette que tu as eu la gentillesse d’organiser, je te prie de la faire venir directement chez toi et tu l’offriras à ma femme la veille ou le jour de sa fête au nom de ton frérot. Ce jour-là tu embrasseras tendrement ma femme pour son mari.

  

Fasse le ciel que tu dises vrai, quant aux éventualités de paix. Quelle joie si c’était vrai ; te figures-tu le jour où Maman aura ses trois fils définitivement chez eux. Ce serait trop beau, et je ne crois pas malheureusement que ce soit bientôt. Je suis content que Paul soit dans une DI. Il est maintenant certain de finir la guerre. Embrasse tendrement nos cinq chéris, Maman et Thérèse pour moi & crois-moi de tout cœur avec vous. Ton grand frère qui t’aime bien.

 

Gravures du Petit Journal - Supplément illustré - 14/10/1917 (N° 1399)

LPJ Illustre 1917-10-14 A.jpg

Le général Bliss

Le général Bliss est le nouveau généralissime des armées américaines. Il vient d’être nommé chef d’état-major général, en remplacement du général Scott, atteint par la limite d’âge. Né le 31 décembre 1853, dans l’Etat de Pennsylvanie, le général Bliss n’a pas encore 64 ans. Le nouveau généralissime, qui passa par l’école d’artillerie et l’école supérieure de guerre, est un chef énergique et un administrateur de premier ordre, qui témoigna au cours de sa carrière d’exceptionnelles qualités.

 

 

 

LPJ Illustre 1917-10-14 B.jpg

Le Grand-Couronné de Nancy

Poursuivant la série de nos grands plans panoramiques du front, nous donnons aujourd’hui le plan du Grand-Couronné de Nancy. Nos lecteurs constateront qu’au premier plan se détachent les figures héroïques et populaires du général de Castelnau et du général Pau, dont les noms resteront indissolublement attachés dans l’histoire à la défense des Vosges et de la grande ville lorraine.

 

 

Les instantanés de la guerre (photos)

LPJ Illustre 1917-10-14 C.jpg
 

Poste téléphonique à 22 mètres sous terre

Saucisse incendiée

La boulangerie américaine

Tank français traversant une tranchée

Combat à la grenade dans les ruines de C…

Macédoine - Le viaduc d'Eckchisou détruit par les Bulgares en retraite

Le départ pour la ferme - Adieu les copains

Ravitaillement par les ânes

Poilu contemplant ironiquement une torpille boche inexplosée

Traversée d'une rivière en radeau primitif sous le bombardement

Lance-mine sous casemate pris aux boches

Spécimen des projectiles des Minenwerfer boches non éclatés

 

Thèmes qui pourraient être développés

  • Marine - Le sous-marin allemand "U-293" s'évade du port de Cadix - Un Etat dans l'Etat
  • Allemagne - Nouvelle crise de politique intérieure en Allemagne
  • Pérou - La rupture du Pérou et de l'Uruguay avec l'Allemagne produit une vive satisfaction au Brésil
  • Procès - Les crimes contre la Patrie - L’affaire Bolo
  • Maroc - Les intrigues allemandes au Maroc
  • Espagne - Le retour du roi à Madrid
  • Allemagne - Les mutineries dans la flotte allemande
  • Presse - "L'Action Française" reparaît demain
  • Allemagne - Tirpitz l'homme néfaste
  • Russie - Nicolas au monastère d'Abolak - Le relèvement des salaires des cheminots et des tarifs de chemins de fer en Russie
  • Le général Bliss, le nouveau chef d'état-major des armées américaines (Portrait dans LPJ Sup)
  • Grand-Couronné de Nancy - Carte (LPJ Sup)
  • Les La Tour de Saint Quentin et les pillages allemands - Une collection unique au monde (LPJ Sup)
  • Les instantanés de la guerre (Photos dans LPJ Sup)


06/10/2017
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 275 autres membres