14-18Hebdo

14-18Hebdo

Introduction

Un long cheminement

Tout commence par l’ouverture d’un carton contenant des lettres, beaucoup de lettres (2 000 lettres), écrites ou reçues par mes grands-parents maternels pendant la guerre de 1914.
Le dimanche 2 août 1914, le mari, capitaine d’Artillerie, est mobilisé et part rejoindre son dépôt. Débute alors avec sa femme une correspondance régulière qui va durer 4 ans et demi. Il s’agit de la vie au jour le jour d’une famille industrielle de l’Est de la France, notamment des Vosges. Les hommes sont au front et les femmes se débrouillent comme elles peuvent pour traverser au mieux cette épreuve. Elles continuent leurs tâches traditionnelles mais elles prennent en main également la conduite des affaires. La papeterie doit survivre malgré le manque cruel de main d’œuvre et les difficultés d’approvisionnement en matières premières. La guerre est omniprésente et le temps qui passe interminable. Deux phrases tournent en boucle : « Quand reviendras-tu ? » et « Quand tout cela finira-t-il ? ».

 

A partir de ce riche matériau[1], il m’a paru intéressant de monter un projet pour le centième anniversaire de la guerre de 14.

  • Le sujet : « Une plongée dans la vie quotidienne de Français pendant la guerre de 1914-1918 ». Principal objectif : transmettre à d’autres cette curiosité qui m’est venue impromptu pour cette époque terrible afin d’essayer de percevoir comment nos ancêtres ont traversé ce long cauchemar. En effet, tout d’un coup tout s’arrête : les uns les autres vont vivre dans l’attente, la peur de la mort, l’inconfort, les souffrances physiques, le manque, les deuils, les privations, la discipline, la séparation, la boue, … mais aussi les joies, les camarades, les permissions, et la lettre quotidienne, celle qui est parvenue jusqu’à nous.

  • La forme : une chronique hebdomadaire, sur Internet ou autre support pendant les années du centenaire ; 225 épisodes : la Grande Guerre a duré 1 561 jours, soit 223 semaines, plus un prologue et un épilogue.

 

Tout d’abord, pour consolider certains faits ou combler des périodes sans lettres, j’ai consulté :

  • Un quotidien conservateur : « L’Echo de Paris »,

  • L’historique des faits militaires dans le Journal des Marches et Opérations du Régiment d’Artillerie de Campagne du mari,

  • « L’Histoire illustrée de la Guerre de 1914 » de Gabriel Hanotaux,

  • « Le Petit Journal », quotidien populaire qui publiait également toutes les semaines, le dimanche, un supplément illustré.

 

Puis, j’ai relevé des thèmes : ce sont des sujets, plutôt orientés vie quotidienne, évoqués dans la presse ou dans la correspondance de la semaine qui me semblent intéressants et qui peuvent donner lieu à de plus amples développements.

Le produit fini

Ce sont donc 223 épisodes, les 223 semaines de guerre, plus un prologue et un épilogue. Chaque épisode rassemble au jour le jour les préoccupations de la presse et celles d’une famille et nous permet de suivre un quotidien parfois le plus banal alors que se déroulent des événements dramatiques.

 

Pour la plupart, ces épisodes sont découpés en 4 parties :

  • LA REVUE DE PRESSE ou les événements de la semaine : en fait les principales manchettes de l’Echo de Paris et/ou du Petit Journal.

  • LA CORRESPONDANCE de la semaine : des morceaux choisis avec leurs points de vue significatifs.

  • LES GRAVURES (le plus souvent en couleur) en une et en dernière page du Supplément illustré du Petit Journal.

  • DES THEMES qui pourraient être développés, semaine après semaine, en créant par exemple des notices explicatives.

Le blog : www.14-18Hebdo.fr va mettre en ligne ces épisodes, semaine après semaine (chaque samedi), à partir de fin juillet 2014 jusque fin novembre 2018.

 

Ce « matériau de base » peut faire le bonheur de tous ceux qui cherchent à approfondir cette période et leur permettre de bâtir une approche captivante, puisque brassant diverses compétences, diverses générations, divers centres d’intérêt, …

 

Marie Favre

Avril 2014



[1] Cette correspondance a été publiée en 2012, dans une version un peu allégée, sous le titre « Reviens vite »



11/05/2014
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 327 autres membres