14-18Hebdo

14-18Hebdo

Prologue

Le déroulé des événements

-       28 juin 1914 – L’archiduc héritier d’Autriche, François-Ferdinand, et sa femme sont assassinés à Sarajevo, en Bosnie. Une bombe avait été d’abord lancée contre leur voiture, blessant plusieurs personnes. Plus tard, en sortant de l’Hôtel de Ville, l’archiduc et sa femme tombaient frappés mortellement par des balles de revolver.

-       20 juillet – M. Poincaré arrive en Russie

-       20 juillet - Début du procès de Madame Caillaux

-       25 juillet – Rupture diplomatique entre l’Autriche et la Serbie

-       28 juillet - L’Autriche déclare la guerre à la Serbie, à midi. Le gouvernement allemand n’a fait aucune démarche sérieuse pour l’arrêter. La Russie reculera sans doute ; la France n’est pas prête ; l’Angleterre n’a pas pris parti ; on se perd en vaines négociations.

-       28 juillet - M. Sazonoff télégraphie à l’ambassadeur de Russie à Berlin : « Par suite de la déclaration de guerre faite par l’Autriche à la Serbie, le gouvernement impérial annoncera demain (29) la mobilisation des arrondissements militaires d’Odessa, Kieff, Moscou et Kazan. Veuillez en informer le gouvernement allemand en lui confirmant l’absence, en Russie, de toute intention agressive contre l’Allemagne. » La Russie se retourne vers la France et se décide à INVOQUER L’ALLIANCE. En vertu des traités, la France est engagée.

-       31 juillet – Jean Jaurès est assassiné à Paris. Le député du Tarn était en train de dîner quand on a tiré sur lui. L’assassin est un jeune homme de 29 ans, fils du greffier du tribunal civil de Reims.

-       1er août - L’Allemagne déclare la guerre à la Russie – Saint-Pétersbourg 1er août (10h28 soir) – L’ambassadeur d’Allemagne, au nom de son gouvernement, a remis ce soir, à 7h30, au ministre des affaires étrangères, la déclaration de guerre.

-       1er août - Mobilisation générale en France – Premier jour de la mobilisation : dimanche 2 août

Les forces en présence

-       France : Raymond Poincaré, Président de la République, René Viviani, président du conseil des ministres, le général Joseph Joffre, commandant en chef des armées, …

-       Allemagne : Guillaume II, empereur d’Allemagne et roi de Prusse. Ses principaux lieutenants : le Kronprinz Guillaume de Prusse, le Kronprinz Rupprecht de Bavière, le général Helmut von Moltke, chef d’état-major, Theobald von Bethmann-Hollweg, chancelier impérial, l’amiral Alfred von Tirpitz, ministre de la marine, …

-       Autriche-Hongrie : L’empereur François-Joseph, Léopold von Berchtold, ministre des affaires étrangères, …

-       Russie : Nicolas II, Tsar de Russie, Le grand-duc Nicolas, …

-       Grande-Bretagne et Irlande : Le roi Georges V, roi de Grande-Bretagne et d’Irlande, empereur des Indes, Herbert Henry Asquith, premier ministre, …

-       Belgique : Albert 1er, roi des Belges, Julien Davignon, ministre des affaires étrangères, …

-       Turquie : Enver Pacha, général et dirigeant de l’empire ottoman, le général allemand Otto Liman von Sanders, commandant des troupes turques à Constantinople, …

-       Autres puissances : Pierre 1er, roi de Serbie, le tsar Ferdinand de Bulgarie, Nicolas 1er, roi du Monténégro, Ferdinand 1er de Roumanie, l’empereur du Japon Taishō Tennō, …

 

 

Les protagonistes

 

Dimanche 2 août 1914, c’est le premier jour de la mobilisation. Les hommes partent rejoindre leurs dépôts, Georges Cuny, le mari, 40 ans, part pour Besançon en tant que capitaine d’artillerie, Maurice Boucher, le frère aîné, 31 ans, à Epinal comme lieutenant d’Infanterie et le plus jeune frère, Georges Boucher, 29 ans, à Gray, adjudant dans un régiment de Chasseurs à cheval. Dans le civil tous les trois sont industriels.

La guerre va être courte. Ils reviendront d’ici l’automne et au plus tard à Noël.

Les femmes se sont regroupées à Docelles, à 15 kms d’Epinal dans les Vosges. La mère, Célina Boucher, 54 ans, veuve, accueille chez elle sa fille, Marie Cuny, dite Mimi, 30 ans, ainsi que sa belle-fille, Thérèse Boucher, 27 ans, et leurs enfants. Ces dames ont l’intention de rester ensemble pour toute la durée de la guerre et ainsi pouvoir se réconforter mutuellement.

 

0-1912-Famille Boucher N&B-051 Corrigee.jpg
                       

Famille Boucher à Docelles (Vosges) en 1912

Les adultes de gauche à droite : Georges Boucher, Georges Cuny, Louis Boucher, Paul Laroche-Joubert, Maguy Laroche-Joubert, Célina Boucher, Marie Cuny, Thérèse Boucher et Maurice Boucher.

Les enfants de gauche à droite : André Cuny, Noëlle Cuny et Robert Cuny

 

 

 

Carte des Vosges et de la Lorraine de nos jours

 

LorraineV5NB2.jpg

 

 

Le pouvoir d’achat du franc de l’époque

 

Francs-Euros3.jpg

 

 



11/05/2014
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 327 autres membres