14-18Hebdo

14-18Hebdo

53e semaine de guerre - Lundi 2 août au dimanche 8 août 1915

 

LUNDI 2 AOUT 1915 - SAINT ALPHONSE - 365e jour de la guerre

MARDI 3 AOUT 1915 - SAINT GEOFFROY - 366e jour de la guerre

MERCREDI 4 AOUT 1915 - SAINT DOMINIQUE - 367e jour de la guerre

JEUDI 5 AOUT 1915 - SAINT ABEL - 368e jour de la guerre

VENDREDI 6 AOUT 1915 - TRANSFIGURATION DE NOTRE-SEIGNEUR - 369e jour de la guerre

SAMEDI 7 AOUT 1915 - SAINT GAETAN - 370e jour de la guerre

DIMANCHE 8 AOUT 1915 - SAINT JUSTIN - 371e jour de la guerre

Revue de presse

-       Les troupes russes se replient au nord de Lublin

-       La Roumanie n'est plus l'alliée des Austro-Allemands

-       La séance historique de la Douma russe

-       Quatre taubes sur Nancy

-       Trois mille immeubles détruits par un incendie à Constantinople

-       La crise ministérielle au Japon

-       Le prix du charbon – Le comité des Houillères s’engage à ne plus l’augmenter pendant la guerre

-       Comment les Russes ont évacué Varsovie

-       La Turquie expulse les Grecs

-       Le général Lyautey débarque à Casablanca

-       Le renchérissement de la vie en Allemagne et en Autriche

Morceaux choisis de la correspondance

N/A

 

Gravures du Petit Journal - Supplément illustré - 08/08/1915 (N° 1285)

LPJ Illustre 1915-08-08 A.jpg

Un clairon de zouaves, le bras emporté, a sonné jusqu’à la mort

C’est l’illustration même, l’illustration même du poème célèbre de Déroulède. Les zouaves s’étaient lancés à l’assaut des positions ennemies. Le clairon les soutenait de son souffle inlassé. Soudain, un obus arrive ; le bras droit du clairon est emporté…, non point seulement brisé, mais littéralement arraché. L’homme a saisi son instrument de la main gauche, et, sans souci de la souffrance horrible, il sonne toujours, il sonne jusqu’à l’épuisement, jusqu’à la mort.

 

 
LPJ Illustre 1915-08-08 B.jpg

Général autrichien pris au « lasso »

Mille francs et une permission de dix jours : telle fut la récompense décernée par le roi à un soldat sicilien Carmelo di Marco qui vient d’accomplir la capture d’un général autrichien, effectuée en des circonstances peu ordinaires. Voilà ce qu’à ce sujet écrit le ‘Giornale d’Italia’ : « Se trouvant en service de reconnaissance sur un col, en compagnie d’une patrouille, ce brave soldat devança tellement ses camarades qu’il les perdit complètement de vue, ce qui, d’ailleurs, lui permit de surprendre un général autrichien, la tunique couverte de galons, en train de satisfaire, comme le plus humble des mortels, un urgent besoin. Le soldat n’hésita pas un instant. Avec la corde dont tous les soldats sont munis pendant les excursions en montagne, il fit en un clin d’œil une espèce de « lasso » qu’il lança adroitement dans la direction du général que le nœud coulant prit à la gorge. Surpris par la soudaineté de l’attaque, le général fut renversé. Le soldat continua à tirer tant et si fort que, à moitié étranglé, le général dut se rendre. On s’imagine l’enthousiasme des soldats lorsque di Marco revint parmi eux avec ce prisonnier de marque. Le roi, qui ne se trouvait pas loin de là, fut mis aussitôt au courant de cette capture originale et sur-le-champ témoigna sa satisfaction au brave soldat sicilien Carmelo di Marco. »

 

Les instantanés de la guerre (photos)

LPJ Illustre 1915-08-08 C.jpg
 

Le village de Marbotte près Sampigny

Un poste de pansements pour premiers secours

Les prisonniers boches font un brin de toilette

Dans les hôpitaux du front. Les infirmières de Mimi Pinson qu'on appelle les Charpentières

Ce qui reste d'un coin de Neuville-St-Vast

Mitrailleurs et leur mitrailleuse

Trou d'obus de 230 à Sampigny (Meuse)

Le lieutenant dans sa cahutte, à 100 mètres des boches, fait de la littérature

Groupe de soldats confectionnant des gabions

Le cuistot, sa pipe et sa lavette

 

Les instantanés de la guerre (photos)

LPJ Illustre 1915-08-08 D.jpg

Soissons - Après le dernier bombardement

Cimetière de Neufour, en Argonne

Aux Dardanelles - Un départ de troupes indiennes

A Hambourg - Défilé d'artillerie - Un zeppelin évolue dans le ciel

Construction et assèchement d'une tranchée-abri souterraine

Un fourgon-cantine de train sanitaire

Trou de marmite dans une tranchée d'Argonne

Comment on s'abrite des mouches dans la tranchée

Soldats travaillant à la confection des claies et des fascines

Devant le portrait de "Grand-père"

 

 

Thèmes qui pourraient être développés

  • Russie - La Douma russe
  • Japon - Crise ministérielle au Japon
  • Matières premières - Le prix du charbon
  • Généraux - Le général Lyautey débarque à Casablanca
  • Anniversaire du début de la guerre - 365ème jour de guerre - L'anniversaire de l'Union sacrée
  • Thermalisme
  • Turquie - 3 000 immeubles détruits par un incendie à Constantinople
  • Allemagne - Combien d'Allemands sont mobilisés ou militarisés ?
  • Propagande allemande en faveur de la paix aux Etats-Unis
  • Le bois de la Gruerie
  • Un clairon de zouaves, le bras emporté, a sonné jusqu’à la mort (LPJ Sup)
  • Les femmes guerrières - Les Amazones (LPJ Sup)
  • Les instantanés de la guerre (Photos dans LPJ Sup)
  • Conseils pratiques - La diarrhée chez l'enfant (LPJ Sup)
  • Religion - Fête religieuse - Transfiguration de Notre-Seigneur - 6 août


31/07/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 328 autres membres