14-18Hebdo

14-18Hebdo

Edouard Favre - Mes cahiers de souvenirs - 45- Juin 1918

Edouard Favre, 38 ans en 1914, officier d’active dans l’artillerie, va passer toute la guerre au front. Il tient un journal, et nous suivons ses préoccupations dans 3 domaines : la guerre, sa famille, et son « idée fixe » : les avions suspendus...

Document transmis par Marie Favre, sa petite-fille - 11/11/2014

 

 

1918-1919 Favre Edouard BEST rogne Photoshop.jpg

Edouard Favre - 1918-1919

  

25 juin (1918)

L’offensive boche de mai les a conduits jusqu’à Château-Thierry, là ils ont été arrêtés raide. De même au commencement de juin ils ont attaqué sur Roye-direction Compiègne, ils ont été promptement arrêtés. Depuis quinze jours, calme sur tout le front sauf des coups de main de part et d’autre. Où attaqueront-ils maintenant. Le front de Lorraine et d’Alsace pourrait leur permettre des succès faciles… Mais dans quel but : pour compenser peut-être le grave échec de l’offensive autrichienne qui a été rejetée sur la rive gauche de la Piave après une semaine de bataille. La nuit dernière nous avons été un peu inquiets à cause des mouvements signalés en face, d’une certaine activité inaccoutumée des téléphones et de deux mots entendus par un poste d’écoute : « Diese Nacht… vorwaerts ». Nous avons tiré toute la nuit, l’artillerie ennemie n’a pas envoyé un obus. Je suppose qu’il y avait chez elle une relève.

 

Les permissions ont repris à un taux réduit, je pense partir dans une dizaine de jours. Irai-je voir mes collégiens, dont François qui se remet rapidement de sa scarlatine ? Ou bien me rendrai-je à Turin ? Ou directement à St Jorioz où se trouvent mes filles et Bernard ? Anne, Marthe, Nina y sont aussi avec leurs enfants, Thérèse Callies y viendra bientôt avec les siens, surtout si Pierre qui a été blessé et a subi l’amputation de l’index droit peut y venir en convalescence.

 

André[1] vient d’avoir son n° 7. C’est une fille, France-Marie. Elisabeth va bien. Je suppose qu’il va être libéré, cependant ce n’est pas sûr pour les officiers.

 

Fin des Cahiers de Souvenirs

    

***********************************



[1] André Favre (1881-1961), son frère



22/06/2018
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 304 autres membres