14-18Hebdo

14-18Hebdo

JMO Edouard Favre 6- Sept. 1916-Février 1917 (L’Aisne - Gernicourt)

 

A la déclaration de guerre, Edouard Favre a 37 ans. Il est officier d’active, capitaine d’artillerie. Le 6 août 1914 il part de Grenoble pour les Vosges et l’Alsace. Il commande la 3ème batterie du 1er groupe du 2e régiment d’artillerie de campagne. Il est veuf, sa femme, Marie Aussedat, est morte en 1912, âgée de 33 ans. Il a 5 enfants, dont l’aîné a 11 ans.

Il est le rédacteur de ce « Journal des Marches » de sa batterie (2e RAC/1er Groupe/3e Batterie).

31 août 16

La batterie se rassemble et cantonne à Dugny.

1er sept. 16

Courcelles sur Aire.

2-3 sept. 16

Hargeville.

3 sept. 16

Marche sur Mussey de 21h30 à 23h.

4 sept. 16

1h30-3h45 embarquement.

15h Débarquement à Muizon.

Cantonnement à Crugny.

5 sept. 16

Reconnaissance du capitaine à Bouffignereux et retour à Crugny.

6 sept. 16

Relève des téléphonistes, détachés, 1 peloton de pièce.

7 sept. 16

Arrivée des échelons à Bouffignereux à 21h. Relève du reste de la batterie à 23h.

La position de batterie se trouve à la lisière Est du bois Poupeux, 1 km sud de Gernicourt.

Les échelons au bivouac 500m. sud de Bouffignereux sur un terrain humide près d’un marécage.

Observatoire dans le bois des Pies au sommet de la falaise près des bords de l’Aisne.

Barrage et zone d’action de la batterie (trois pièces) au N.E. de Berry-au-Bac. Secteur extrêmement calme, quelques tirs de représailles sur Minenwerfer.

Les Allemands ne montrent aucune activité.

On travaille à améliorer la position de batterie et à la rendre très confortable.

2 octobre 16

7 jours de permission tous les 4 mois pour tout l’effectif. 13% de l’effectif part.

22 nov. 16

La batterie reçoit son 4e canon.

Elle conserve les mêmes missions.

21 déc. 16

La batterie se trouve toujours dans les mêmes conditions.

Elle compte actuellement dans son effectif :

capitaine Favre,

sous-lieutenant Vial,

sous-lieutenant Challamel

179 hommes de troupe (dont 15 sous-officiers)

156 chevaux.

 

Journal de marche clos le 21 décembre 1916

à la position du Bois Poupeux

Le sous-lieutenant commandant provisoirement la 3e batterie : P. Challamel

Le capitaine commandant provisoirement le 1er groupe : E. Favre

 

28 déc. 16

La Bie est depuis le 7 septembre 1916 devant Berry-au-Bac, en position dans le bois Poupeux. Très peu d’activité.

1er janvier 17

Sans changement. Des travaux commencés depuis le 26 (organisations de positions de batterie) sont suspendus faute de matériaux et en raison de la relève.

2-3 janvier 17

Relève par la 3e Bie du 30e artillerie.

4 janvier 17

La batterie est rassemblée au cantonnement de Prémecy à 12 kilomètres S.O. de Reims.

4-14 janvier 17

La batterie est en station à Méry-Prémecy. Manœuvres de batterie, avec les régiments d’infanterie 140 et 75, de division, de cadres. Le 6 janvier le capitaine Favre part en permission.

15 janvier 17

Départ de Méry-Prémecy. Cantonnement Baslieux-sous-Châtillon (4 km N.N.E de Châtillon-sur-Marne).

16 janvier 17

Départ. La batterie cantonne à Reuilly (15 k à l’E. de Château-Thierry).

17 janvier 17

Départ. Cantonnement Sommelans (18 k N.N.O. Château-Thierry).

18 janvier 17

Départ. La batterie cantonne à Noroy-sur-Ourcq (8 k à l’E. de la Ferté-Milon).

19 janvier 17

Séjour à Noroy.

20 janvier 17

Départ. Cantonnement à Rouville (3 k au S. de Crépy-en-Valois).

21 janvier 17

Départ. La batterie cantonne à Villemétrie (2 k au S.E. de Senlis). Le capitaine Favre rentre de permission. Le s/lieutenant Challamel part en permission.

22 janvier 17

Départ, la batterie est cantonnée à Le Tillet (12 k à l’O. de Creil)

23 janvier 17

Départ. La batterie cantonne à Silly (près de Noailles, 15 km au S.S.E de Beauvais).

23 janvier au 1er février 17

La batterie stationne à Silly (manœuvres de batterie, etc. etc.). Le 25 janvier, le capitaine Favre quitte momentanément la batterie et prend le commandement du 2e groupe.

1er février 17

Départ. Les commandants de batterie partent en auto-camion en reconnaissance. La batterie cantonne à Fresneau (10 km à l‘O. de St Just-en-Chaussée).

2 février 17

Départ. La batterie est cantonnée à Sauvillers-Mongival (10 km N.O. de Montdidier).

3 et 4 février 17

Arrivée de la batterie (et du groupe) à Hangest-en-Santerre (cantonnement des échelons). La batterie relève la 31e Bie du 4e d’artillerie (groupe mixte 4e, 22e et 48e). Fin de la relève, nuit du 4 au 5.

4 au 27 février 17

La batterie est devant Parvillers. En position entre Bouchoir et Folies (600 au N. de Bouchoir). Très peu d’activité.

5 février, le s/lieutenant Challamel rentre de permission

6 février, le s/lieutenant Vial part en permission et rentre le 19 février.

18 février, le capitaine Favre est nommé chef d’escadron et prend le commandement du 2e groupe le 23 février.

25 février, relève de la division par la 32e division anglaise. La 3e Bie est relevée par la A Bie de la 161e division anglaise.

27 février. La Bie de tir quitte la position après avoir assuré le barrage jusqu’au 27 à 18 heures.

Les 25, 26 et 27 février, la Bie est commandée par le lieutenant Choisy, qui passe le 28 au 3e groupe.

28 février 17

La batterie quitte Hangest-en-Santerre et va cantonner à Chirmont (15 k au N.O. de Montdidier). (1er, 2e et EM 1er groupe à la Faloise).



23/09/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 271 autres membres