14-18Hebdo

14-18Hebdo

Conférence-animation du 11 novembre 2017 à l’Ossuaire de Douaumont

"De Gérardmer à Verdun, un itinéraire singulier de mémoire", tel est le sentier que je vous propose de suivre en ma compagnie le 11 novembre prochain, à l'Ossuaire de Douaumont.

 

Patrick Germain - 14/10/2017

 

Invitation à la conférence-animation du 11 Nov.2017 RECTO.jpg

    

Invitation à la conférence-animation du 11 Nov.2017 VERSO.jpg

   

 

Conférence-animation du 11 novembre 2017 à l’Ossuaire de Douaumont

 

Chère Marie, chers amis et amies du blog,

 

En retraite depuis quelques années, j’ai employé une partie de mon temps à explorer les sentiers de mémoire de ma famille, m’attachant surtout à y mettre en exergue l’héritage moral bien souvent oublié de certains personnages.

 

Ce fut le cas d’Emile CLAUDE de Gérardmer, mon grand-oncle, lieutenant de réserve, mort héroïquement à Verdun en 1916, célibataire sans descendance.

 

Me sentant irrésistiblement attiré par ce personnage auréolé de mystère dont, malgré mes recherches, je ne disposais d’aucun écrit, mais seulement de quelques photos jaunies, j’ai entrepris un long et patient travail de reconstitution de sa biographie de combat, en cette période du centenaire de la Grande Guerre.

 

Chemin faisant, guidé par la Providence qui n’a cessé de m’ouvrir des horizons de recherche de plus en plus lointains et étendus, je me suis aperçu, comme c’est d’ailleurs le cas pour d’innombrables héros de la Grande Guerre, que leur souvenir ne méritait pas d’être noyé dans la mémoire collective, et qu’il m’appartenait, en conséquence, d’élargir mon périmètre de perception.

 

A cette fin, j’ai tout d’abord apporté une contribution au blog, concrétisant ainsi un objectif qui se voulait exigeant de pertinence, d’authenticité et de vérité historiques.

 

Il s’agissait d’une série de cinq articles sous le titre « En souvenir d’oncle Emile », parue exactement au moment du centenaire de sa mort, en Juin 2016, que certains et certaines d’entre vous ont peut-être lue.

 

Cet objectif une fois atteint, je pris conscience très vite que le verbe devait compléter et illustrer l’écrit, pour lui donner vie.

 

Peut-être inconsciemment avais-je d’ailleurs anticipé cette nouvelle étape, car j’avais voulu me démarquer des formes de récit habituelles, leur préférant une tournure communicative et originale.

 

C’est ainsi que peu à peu s’esquissèrent puis se précisèrent les contours d’une conférence, ou plutôt d’une conférence-animation, assortissant les textes de projections d’images et d’extraits musicaux pour en ponctuer les temps forts, contribuant ainsi à conférer à l’ensemble une forme animée, dynamique, se voulant un partage d’émotions porteur de message.

 

C’est donc à la diffusion de ce message que je vous convie, message qui, prenant appui sur un cas de figure familial, se propose d’ouvrir des horizons à ceux et celles qui comme moi, se sentent héritiers et comptables de leçons de vie.

 

Nul doute que l’exceptionnelle opportunité et le grand honneur qui nous sont accordés de nous trouver rassemblés dans ce sanctuaire intemporel de la mémoire nationale, en cette date sacrée qui nous fait rentrer dans la dernière année du centenaire de l’Armistice, nous permettront de communier ensemble dans le souvenir. Car cette évocation et cette dédicace se veulent avant tout une offrande et une prière.

 

A bientôt peut-être !

 

P.G (patgermain41@gmail.com)

 

Cette conférence-animation sera accompagnée d’une petite cérémonie au cours de laquelle sera remise à Emile CLAUDE, à titre posthume, la Médaille de Verdun (celle-ci ayant été créée en novembre 1916, soit après sa mort).

 

La Légion d’Honneur et la Croix de Guerre avec citation lui avaient été décernées aussi à titre posthume, juste après sa mort au combat.



20/10/2017
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 279 autres membres