14-18Hebdo

14-18Hebdo

CENTRE POMPIDOU - METZ - EXPOSITION 1917

Bernadette Grandcolas – 15-05-2017

 

Pendant tout l’été 2013 ce musée, qui venait d’accueillir le rideau de scène de Pablo Picasso pour le ballet Parade, a présenté l’exposition « 1917 ». Deux parcours ont été offerts au visiteur : le premier partait de l’expérience des tranchées, pour s’en éloigner et montrer l’influence universelle du conflit ; le second illustrait « la dynamique vertigineuse qui mène des décombres à la création, et dans laquelle voisinent expérimentations artistiques et reliques de la guerre »[1] .

  

Le directeur du Centre, Laurent Le Bon, précise dans un autre article du Monde que cette année est très riche sur le plan artistique : « le mouvement Dada, Matisse au zénith, Monet toujours là … On aurait pu ne montrer que 200 chefs d’œuvre, mais on n’aurait rien dit de la folie meurtrière  de cette année-là si on n’avait pas ajouté tous ces objets ».[2]  Et il ajoute « On a fait des tests : le public ne vient pas pour Picasso, mais pour tout le reste, pour cet art de tranchées. Cette exposition est une réflexion sur le réel et l’artifice. »

  

Pour illustrer cette introduction j’ai choisi ce tableau de l’anglais John Nash, qui date de 1917, Oppy Wood, Evening :

 

T047 Image1.jpg



[1] Jérôme Gautheret, Le Monde, 3-4 juin 2012

[2] Le Monde, 15-16 juillet, 2012



19/05/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 256 autres membres