14-18Hebdo

14-18Hebdo

Carnets de guerre (Anna Vautrin) – N° 67 – 31 juillet au 6 août 1916

Document transmis par Renaud Seynave, son arrière-petit-fils - 27/07/2016

 

… Paul écrit à Suzanne qu’il a une permission de 24 heures pour Paris. Suzanne part aussitôt de Luchon et voyage toute la nuit pour arriver à Paris à 11h du matin…

 


1915 Place Carriere Nancy.jpgArc de Triomphe de la place Carrière à Nancy le 1er novembre 1915

 (Source photographique : Collections BDIC, album Valois)

  

Lundi 31 juillet 1916

Rien de nouveau

 

Mardi 1er août 1916

On nous écrit de Nancy qu’on a bombardé le 1er août. Le tocsin a sonné. Il y a eu aussi la sirène. A 3h30 du matin, cela a commencé. Il y a eu 6 coups. C’était fini à 6h30. Les obus de 380 sont tombés près de chez Früholz, boulevard Lobau et rue des Jardiniers. Il n’y a pas de victimes.

 

Mercredi 2 août 1916

Il y a encore eu des taubes sur Nancy. Le tocsin a sonné à 4h du matin. Plusieurs de nos aviateurs étaient dans les airs de sorte que les taubes n’ont pas pu arriver.

 

Jeudi 3 août 1916

Les taubes viennent toujours sur Nancy. Les Bulgares attaquent près de Salonique. Le général Sarrail qui est là-bas organise la défense de Salonique.

 

Vendredi 4 août 1916

Paul écrit à Suzanne qu’il a une permission de 24 heures pour Paris. Suzanne part aussitôt de Luchon et voyage toute la nuit pour arriver à Paris à 11h du matin.

 

Samedi 5 août 1916

Rien de nouveau à Nancy. On envoie beaucoup de troupes dans la Somme. Les Anglais s’y battent avec les Français.

 

Dimanche 6 août 1916

Les combats sont toujours acharnés à Verdun près de Fleury et dans la Somme près de Péronne. On ne bombarde plus à Nancy et les taubes veulent toujours venir.



29/07/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 275 autres membres