14-18Hebdo

14-18Hebdo

163e semaine de guerre - Lundi 10 septembre au dimanche 16 septembre 1917

LUNDI 10 SEPTEMBRE 1917 - SAINT NICOLAS DE TOLENTIN - 1135e jour de la guerre

MARDI 11 SEPTEMBRE 1917 - SAINT PROTE - 1136e jour de la guerre

MERCREDI 12 SEPTEMBRE 1917 - SAINT GUY - 1137e jour de la guerre

JEUDI 13 SEPTEMBRE 1917 - SAINT AIME - 1138e jour de la guerre

VENDREDI 14 SEPTEMBRE 1917 - EXALTATON DE LA SAINTE CROIX - 1139e jour de la guerre

SAMEDI 15 SEPTEMBRE 1917 - SAINT VALERIEN - 1140e jour de la guerre

DIMANCHE 16 SEPTEMBRE 1917 - SAINT CYPRIEN - 1141e jour de la guerre

Revue de presse

-       Vaines contre-attaques allemandes sur la rive droite de la Meuse

-       Les exploits de nos as - Le 50e avion de Guynemer - Le 30e de Nungesser - Le 20e de Heurteaux

-       Korniloff rompt avec Kerensky - Les troupes de Korniloff marchent sur Petrograd - Les soviets soutiennent Kerensky

-       La Chine déclare la guerre à l'Autriche-Hongrie

-       Le ministère Painlevé

-       Les agissements germano-suédois en Argentine

-       L'anarchie russe - Kerensky généralissime et dictateur - Korniloff serait abandonné par ses troupes

-       L'Etat polonais - Les deux kaisers prétendent le constituer

 

Morceaux choisis de la correspondance

Non retrouvée

 

 

Gravures du Petit Journal - Supplément illustré - 16/09/1917 (N° 1395)

LPJ Illustre 1917-09-16 A.jpg

Le général Maistre

Né le 20 juin 1858 à Joinville (Haute-Marne), entré à Saint-Cyr le 30 octobre 1877, le général Maistre en sortit major de promotion ; ses succès à l’Ecole supérieure de guerre furent aussi brillants. Capitaine en 1887, colonel en 1909, il fut promu général de brigade en 1912 et fit partie du comité d’état-major. Un mois après le début des hostilités, il était nommé général de division à titre temporaire et placé à la tête du 21e corps d’armée. Le 27 septembre 1914, il était nommé divisionnaire à titre définitif et maintenu dans son commandement.

 

Les hautes qualités qu’il déploya lui valurent la croix de commandeur le 10 avril 1915 et la citation suivante à l’ordre de l’armée au mois de juillet 1915 : « Le 21e corps ainsi que les 48e et 58e divisions placés sous les ordres du général Maistre ont fait preuve, au cours d’attaques renouvelées pendant plusieurs semaines consécutives et sous un bombardement intense et continu de jour et de nuit de l’artillerie ennemie, d’une ténacité et d’un dévouement au-dessus de tout éloge. »

 

Le général Maistre a été récemment placé à la tête d’une armée.

 

 

  

LPJ Illustre 1917-09-16 B.jpg

Ils bombardent les hôpitaux et assassinent les blessés

Par le canon et par avion, les formations sanitaires de Dugny, des Monthairons, de Vadelaincourt et de Belrupt, dans la région de Verdun, ont été bombardées : ’43 infirmières bénévoles, infirmières ou soldats en traitement ont été tués ; 55 ont été blessés’.

 

Le 20 août, à onze heures du soir, un avion allemand vint jeter une bombe incendiaire sur l’hôpital de Vadelaincourt. L’engin tomba dans une salle de pansement, tuant une infirmière, Mlle Vandamme. Le feu prit au baraquement et gagna les pièces voisines. A la lueur de l’incendie qui rendait plus visibles encore les croix de Genève peintes sur la toiture, l’aviateur ennemi lance une deuxième bombe qui atteint l’angle d’un pavillon d’opérations où fonctionnaient trois équipes chirurgicales. Le pavillon fut entièrement brisé. Infirmiers et malades en traitement durent s’enfuir de l’hôpital d’où les chassait l’incendie. L’aviateur, volant très bas, se mit à leur poursuite et tirant avec sa mitrailleuse, fit ’68 victimes dont 18 ont succombé’.

 

De tels actes ne sont plus des actes de guerre, ce sont des assassinats.

 

 

Les instantanés de la guerre (photos)

LPJ Illustre 1917-09-16 C.jpg

Ce qu'il reste de la célèbre maison du Passeur (Yser)

Observatoire dans un arbre

Eglise de Woesten

Départ d'une vague d'assaut

Ravitaillement en obus de 75 avec une brouette

En Macédoine - Pont de bateaux construit sur la "Cerna Reka"

En Champagne - Passage dangereux muni de camouflage

En Macédoine - Voitures et autos de ravitaillement

Le bois des Bovettes

Attaque au Mont-Haut - Un défilé de prisonniers

En Champagne - Organisation de défenses d'un boyau

Guetteurs dans les ruines de B…

 

Thèmes qui pourraient être développés

  • Aviation - Les exploits de nos as - Le 50e avion de Guynemer - Le 30e de Nungesser - Le 20e de Heurteaux
  • Russie - Korniloff rompt avec Kerensky - Les troupes de Korniloff marchent sur Petrograd - Les soviets soutiennent Kerensky - L'anarchie russe - Kerensky généralissime et dictateur - Korniloff serait abandonné par ses troupes
  • La Chine déclare la guerre à l'Autriche-Hongrie
  • Politique - Le ministère Painlevé
  • Argentine - Les agissements germano-suédois en Argentine
  • Pologne - L'Etat polonais - Les deux kaisers prétendent le constituer
  • Turquie - La crise financière en Turquie - Les détenteurs d'or seront punis de mort
  • Le général Maistre, commandant d'armée (Portrait dans LPJ Sup)
  • Les messagers de la victoire : les pigeons (LPJ Sup)
  • Les instantanés de la guerre (Photos dans LPJ Sup)
  • Conseils pratiques - Les convenances (LPJ Sup)
  • Religion - Fête religieuse - Exaltation de la Sainte Croix - 14 septembre


04/09/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 274 autres membres